Après mon blog de scrapbooking avec un peu de jardin dedans, voici mon blog de jardin avec un peu de scrap dedans !

Pour commencer, une présentation rapide de notre jardin:

Il s'agit d'un petit jardin de ville d'environ 3 ares, situé en Alsace. Il date des années 60 tout comme notre maison et nous l'avons repris en 2003. La structure globale nous convenait déjà bien au départ et nous avons donc choisi de la conserver. On peut le diviser en 3 zones: une zone (1) à l'avant de la maison très ensoleillée, une zone (2) très ombragée à l'arrière de la maison comportant de la pelouse et un cerisier sous lequel j'ai créé un massif d'ombre et enfin une troisème zone (3) plus éloignée de la maison, à l'arrière, accueillant un espace de pelouse un petit massif ensoleillé, un mini potager, un mirabellier et un très vieux noisetier tout au fond.

Une vue de la zone (1), un mélange d'arbuste encore très petits, de vivaces et d'annuelles:

Copie_de_P1020073

La zone (2) à l'avant avec le vieux cerisier et le massif d'ombre et un bout de la zone (3) à l'arrière, beaucoup plus ensoleillée:

Copie_de_P1020103

Un autre bout de la zone (3), on distingue le tronc du mirabellier à droite et au fond le noisetier, le mur de l'appentis du voisin,sur lequel nous avons adossé un petit banc:

Copie_de_P1020104

Il est partiellement bordé à l'Est d'une haie de troènes et à l'Ouest d'une haie libre d'arbustes divers. A l'avant (côté Sud), il est ouvert sur la rue et au fond (côté Nord), il est fermé par une haie de tuyas et par  un mur qui appartiennent à nos voisins. Il faudra un jour que je fasse un croquis !

Nous avons dans un premier temps rénové les pelouses, surtout la zone sous le cerisier qui ressemblait plutôt à de la terre battue ! Le premier hiver, nous avons raccourci un peu le cerisier, qui a eu du mal à s'en remettre, mais nous n'avions pas le choix. Le noisetier, lui aussi a eu droit à un sévère raccourcissement, car planté trop près de la clôture, il débordait largement sur les deux jardins mitoyens. Quant au mirabellier, il s'est élagué tout seul, lors d'un orage violent du mois de juin 2003 et mon père à fini le travail à la tronçonneuse, puisque le mal était fait...

Le seul massif qui a été entièrement refait est celui de l'avant de la maison zone (1), cette aventure fera l'objet d'un article futur.

Quelques merveilles auquelles nous n'avons pas touchées:

  • Une somptueuse touffe de pivoines herbacées qui a sans doute plus de trente ans (cette photo date de l'année dernière):

pivoines_1

  • Les arbres, je vous les présenterai au fur et à mesure.

  • Un énorme massif de hostas à grandes feuilles qui produit de magnifiques hampes florales blanches et parfumées en août:

Copie_de_P1020092

Bien que j'ai déjà prélevé plusieurs fois des fragments de rizômes pour donner ou mettre ailleurs dans le jardin, il me semble un peu à l'étroit. Je pense que je vais tenter de tout arracher à l'automne pour replanter moins serré et en profiter pour associer des bulbes de printemps (ail ou autre), à suivre...

Céline