Le massif devant notre maison est exposé plein Sud et abrité par le mur de la maison, autant dire que les plantes aimant le soleil y sont gâtées ! Je vous raconterai l'histoire de sa création une autre fois. Nous l'avons entièrement refait il y a 2 ans. J'ai commencé par mettre quelques vivaces en comblant provisoirement avec des annuelles, puis progressivement j'ajoute des vivaces en essayant d'alterner des floraisons de printemps, d'été et d'automne. Maintenant, j'essaie aussi de lui donner une structure en plaçant des arbustes qui sont encore petits pour l'instant.
Des iris le long de la clôture et quelques annuelles et bisannuelles pour compléter.

La star actuellement est l'hémerocale. Je ne connaîs pas le nom exacte de cette variété orange et haute de plus d'1 m, mais on la trouve dans presque tous les jardins anciens d'Alsace et elle est très vigoureuse, limite envahissante. Edit du 19/06/08: J'ai trouvé, il s'agit d'Hemerocallis fulva et j'ai lu qu'on pouvait manger ses boutons de fleur en salade !

Copie_de_P1020076

Copie_de_P1020073

L'avant du massif est un peu dégarni en ce moment, puisque j'ai arraché les miosotis (qui se ressèment tous seuls et que je me contente d'éclaircir ou de déplacer) et les pensées et nigelles toutes écroulées sous les violents orages que nous avons connus fin mai et que les annuelles repiquée il y a 15 jours pour prendre leur place sont encore petites.

Une bonne surprise également avec la grande Verbena bonariensis plantée l'année dernière (2 plants) et qui est revenue et a même fait des petits, j'adore sa silhouette dégingandée.

Sa belle fleur violette qui se balance au bout de longues tiges:

Copie_de_P1020111

Semis spontanés de Verbena bonariensis:

Copie_de_P1020077

Des pavots de Californie variété Summer sorbet, je crois, qui se ressèment également:

Copie_de_P1020072

La dernière acquisition est un gaura rose bradé dans ma jardinerie préférée. Il n'en restait plus que 2 ou 3 et ils n'avaient pas bonne mine: racines débordant du pot, branches cassées ! Eh bien, une fois planté en pleine terre, une bonne poignée de composte maison, un bon arrosage et de bonnes pluies par la suite, le voici tout pimpant et plein de boutons de fleurs. J'ai l'impression que celui-là a déjà adopté mon jardin !

copie_de_P1020075

J'ai également planté 2 énormes souches de dahlia qui avaient passé l'hiver à la cave et ont très bien redémarré.

A suivre donc pour les floraisons de plein été ...

Céline