Aujourd'hui je vous montre le massif d'ombre, vous le voyez le cerisier, il a un beau tronc, non ? Pour le lierre qui l'habille, j'en arrache régulièrement pour ne pas le laisser étrangler le vénérable fruitier. Pas une seule cerise cette année, et vous ? Je tiens l'info de mon oncle Guy, expert en fruitiers, que c'est dû à la moniliose qui a touché les fleursdes fruitiers à noyau cette année en raison d'une fin d'hiver trop humide.

P1020392

On retrouve des Balsamines, l'une blanche, l'autre violette (vous ne la voyez pas). Je vous ai déjà montré des Balsamines plantées en plein soleil où elles fleurissent plus et deviennent plus opulentes à condition de les arroser (merci le récupérateur d'eau de pluie !).

Vous reconnaissez aussi les Heuchères pourpres toutes empanachées actuellement, même fânées elles sont belles.

Vous retrouver les Belles de nuit évoquées récemment, celles-ci sont jaunes pures, sans marbrure.

Vous pouvez voir aussi mes Anémones du Japon, déplacées en avril, lors de la plantation d'Hydrangéas à têtes plates. Elles ont parfaitement supporté le déplacement et semblent appréciées d'être en situation plus dégagées. Elles commencent à fleurir et leurs hampes se mêlent aux tiges ramifiées d'un Cosmos. Aviez-vou déjà remarqué comme les Cosmos prennent une silhouete élégante à mi-ombre: moins de feuillage, des tiges plus ramifiées et plus longues ?

Si je m'approche un peu plus, vous les voyez mieux, les Anémones du Japon ? 

P1020391

Je me dis que ce qui serait vraiment joli, ce serait l'association Anémone rose avec Cosmos blanc et je me le note pour l'année prochaine !

Je m'approche encore plus pour vous montrer la fleur toute jaune de la Belle de Nuit, dommage que vous n'ayez pas le parfum !

P1020396

A suivre...