Le massif de plein soleil à l'avant de la maison explose de couleurs en ce moment avec les floraisons simultanées des iris, pavots d'Orient, valériane des jardins et knauties. L'Eremurus que je vous ai montré hier est un peu noyé dans ce foisonnement.

Cela fait trois ans que j'ai complètement refais ce massif, en attendant que les arbustes encore tous petits ne prennent de l'ampleur, j'avais commencé à introduire des vivaces qui commencent à bien occuper l'espace cette année (souvenez-vous l'année dernière, j'avais eu recours à des annuelles pour combler les vides). J'ai pris le parti de faire quelque chose d'assez coloré et d'esprit campagnard (vous savez comme ces photos de cottages anglais que l'on voit dans les magazines). Comme je suis en pleine ville, c'est plutôt surprenant et les passants s'arrêtent pour regarder.

Vous pouvez vous rendre ici et ici et ici et ici pour revoir ce massif durant le printemps et l'été dernier.

Voici la vue que j'ai de ce massif en sortant de chez moi:

P1030938

La vue latérale:

P1030959

P1030928

La vue qu'en ont les passants, on dirait que les iris tentent une évasion:

P1030956

j'oubliais de vous en parler, j'ai des oeillets de poète, semés il y a deux an et repiqués là l'année dernière qui sont enfin beaux, avec à l'arrière un petit noisetier tortueux et une hémérocalle fauve encore en boutons, elle prendra le relais après les iris:

P1030958

Quelques gros plans, un pavot d'Orient, j'en ai de plusieurs teintes dans un dégradé du rose à l'orangé:

P1030925

une fleur de knautie, difficile à photographier car elles se balancent au bout de longues tiges,  je l'ai laissé se ressemer spontanément, les plantules identifiées l'année dernière ont été déplacées pour certaines, d'autres mises en pot pour les donner, bref un bon investissement que ce godet à 2 euros acheté il y a deux ans:

P1030926

un iris bicolore bleu et blanc qui me vient de mon Papa:

P1030942

un autre iris plutôt violet-pourpreviolet-pourpre, également obtenu par division de rhizomes du jardin de ma Papa:

P1030943

un iris de plus petite taille (environ 50 cm de haut), coloris citron-fraisecitron-fraise qui était présent dans le jardin à l'origine, mais ne fleurissait pas, je pense que le rhizome était trop enterré, je l'ai donc arraché et replanté dans ce bel emplacement bien ensoleillé et en laissant le rhizome juste affleurer de terre et le voici magnifique cette année

P1030955

J'ai oublié de vous citer un népéta qui est en fleurs également, le genre de plante idéale pour cette exposition brûlante en été:

P1030929

Voilà, que pensez-vous de mon massif tout fou ? Ce ne sera pas du goût de tout le monde je suppose, mais moi ça me plaît. J'ai dans l'idée une petite modification pour l'année prochaine, je pense arracher tous les grands iris le long du mur en juillet et ne replanter là que les pourpres-violetpourpres-violet et déplacer les blancs et les bicolores bleu-blanc ailleurs. Mon problème est qu'une fois les hampes défleuries, je ne pourrai plus identifier la couleur de chaque rhizome, une suggestion pour m'aider ? Je pourrais peut-être marquer les tiges avec du scotch d'électricien de différentes couleurs ?

Bientôt je vous montre le jardin de l'arrière de la maison, beaucoup plus sage et à dominante verte, à suivre...