Dans un jardin de ville, pas beaucoup d'espace pour créer un vrai potager, mais pourquoi se priver de quelues tomates l'été et quelques aromatiques ?

de gauche à droite: un pied de rhubarbe tout coincé dans le coin depuis des années, un pied de courgette pas bien beau, mais je ne déséspère pas, des topinambours, un romarin taillé en boule, à l'arrière de l'absinthe juste pour son joli feuillage (non je ne me suis pas lancée dans la fabrication de liqueurs artisanales), un fenouil en fleurs, un pied d'ache des montagnes (ou céleri perpétuel), en fleurs lui aussi, origan, thym et pas visibles sur la photo de la bourrache et un pied d'estragon, trois pieds de concombre qui grimpent sur un tipi, six pieds de tomate (dont un de tomates cerise jaunes, pour amuser les enfants), deux pieds de poivron et une petite bordure d'oeillets d'inde.

P1040142

P1040143